Comment préparer sa retraite à 30 ans ?

La retraire ne se prépare pas de n’importe quelle manière. Il s’agit d’un projet murement réfléchi et qui se prépare dès l’âge de 30 ans et même avant cela. La retraite se prépare dès lors où on démarre une activité professionnelle. Mais de quelle façon ? La réponse dans la suite. 

Préparer sa retraite à 30 ans : se constituer une épargne de précaution

La plupart des jeunes prennent conscience des divers changements qui se déroulent tout au long de leur vie. Personne ne peut prévoir ce que réserve l’avenir et on doit se préparer aux imprévus et aux aléas de la vie. Et la pandémie en est la preuve. 

Avez-vous vu cela : Financer l’acquisition de sa maison avec le prêt à taux zéro

Préparer sa retraite implique la constitution d’une épargne très solide. Mettre de l’argent de côté est une grande priorité. Lorsqu’on commence à générer des revenus, il faut alors choisir la bonne épargne pour : 

  • Se protéger des aléas de la vie.
  • Préparer sa retraite.
  • Préparer un grand projet d’avenir.

Il existe d’ailleurs de nombreux placements, mais les plus recherchés figurent : 

Sujet a lire : Pourquoi investir en SCPI en 2021 ?

  • Le livret A avec un plafond de 22.950 euros.
  • Le livret LDDS ou le livret de développement durable et solidaire qui propose un plafond de 12000 euros.
  • Le livret d’épargne populaire qui s’adresse uniquement aux épargnants dont les revues sont modestes. Le plafond est de l’ordre de 7700 euros.

Il faut alors se constituer une épargne et de choisir le meilleur placement selon les conditions et son salaire. Faire des épargnes permet de bien préparer sa retraite et anticiper ses besoins futurs. 

Préparer sa retraite à 30 ans : acheter un bien immobilier

À 30 ans et avec le salaire qu’on gagne, il est possible de réaliser un prêt immobilier. Ce type de prêt est destiné à l’achat d’un bien immobilier et tout particulièrement, une résidence principale. Avoir un patrimoine immobilier permet de : 

  • Prévoir une retraite tranquille.
  • Laisser un bel héritage à ses descendants.
  • Générer des revenus supplémentaires.
  • Éviter de louer un appartement.

En effet, la location immobilière est considérée comme un fond perdu. Alors que devenir propriétaire cumule divers avantages. De plus, on il faut aussi considérer la plus-value de sa maison au moment d’un déménagement ou d’une revente. 

Mais l’achat d’un bien immobilier constitue aussi une valeur refuge. On n’est certainement pas obligé d’y habiter à un moment donné. Si on est souvent en déplacement, on peut alors le mettre en location. 

Acheter pour louer permet alors de : 

  • Préparer son avenir.
  • Penser à une retraite confortable.
  • Augmenter ses revenus.
  • Se constituer un patrimoine immobilier.

Mais avec un bien immobilier, on peut aussi réaliser des économies et diversifier son investissement. Il est possible alors de faire une nouvelle souscription de prêt immobilier et d’acquérir une résidence secondaire. 

Préparer sa retraite à 30 ans : opter pour les produits dédiés à la retraite

À l’évidence, préparer sa retraite à 30 ans n’a rien d’impossible. Il est juste important de faire des économies de façon régulière.

Avoir une épargne de précaution ne suffit pas. Il faut rechercher d’autres produits destinés à la retraite, ceux qui sont très rémunérateurs sur le long terme. 

On doit alors faire preuve de minutie dans le choix du produit de retraite. On doit évaluer les contrats, lesquels doivent être vraiment souples. 

On recommande alors les produits du genre : 

L’assurance-vie

L’assurance-vie est considérée comme le placement préféré des Français. La fiscalité dépend généralement de la durée de détention. Si la durée est de 8 ans, le contrat bénéficiera alors d’une fiscalité intéressante avec un abattement de 4600 euros environ ou plus. 

L’assurance-vie garantie : 

  • Une retraite tranquille.
  • La totalité du capital.
  • Un meilleur rendement de fonds en euros.

Le PEA

Le PEA est un meilleur produit si on désire investir pour sa retraite à 30 ans. Un placement en actions est toujours rentable que l’assurance-vie. Même si cette dernière est très sécurisée, on profite des avantages fiscaux au bout de 5 ans de détention. 

Source image à la une : Pixabay

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.